Science et Société





Un grand nombre d’études scientifiques internationales montre que les substances psychédéliques recèlent un potentiel de guérison encore largement inexploité dans des pathologies comme la dépression, l’anxiété, l’addiction ou le stress post-traumatique. Une révolution est en cours, qui commence à permettre de comprendre comment ces molécules, naturelles pour la plupart, sont un moyen par lequel la nature est guérisseuse en redonnant à l’homme sa juste place dans le vivant et le cosmos.


La Révolution Psychédélique
Psilocybine, mescaline, kétamine, DMT, MDMA, LSD, ayahuasca, iboga…, sont capables d’induire des expériences de reconnexion à soi et au monde au point que quelques prises suffisent parfois à guérir une pathologie réfractaire aux prises en charge classiques. Après des décennies de diabolisation et de mise à l’index, la société américaine opère une volte-face spectaculaire en permettant l’accès des chercheurs à ces substances et en allant parfois jusqu’à dépénaliser entièrement leur usage. Les prémices de ce mouvement commencent à se faire sentir en France avec une évolution notable de la réflexion autour de ces produits et le lancement d’expérimentations, notamment avec la kétamine.
Supervisé par un expert de ces approches thérapeutiques, le Dr Olivier Chambon, et par le journaliste scientifique Jocelin Morisson, cet ouvrage s'enrichit de la contribution des spécialistes qui révèlent le potentiel thérapeutique autant que le pouvoir de connaissance  associé à ces substances. Elles constituent de puissantes médecines pour le corps, la psyché et l'âme. Elles permettent d'explorer des domaines à la croisée des recherches sur la conscience, la vie après la mort, l'écologie, et peuvent accompagner le changement de société en cours, pour un monde plus conscient. 
 

Contact Presse :

Marie-Hélène Doré

06 60 404 104

mariehelenedore26@gmail.com
 




Rédigé par Jocelin Morisson le Vendredi 4 Septembre 2020 | Commentaires (0)

     

Suivez-nous
Facebook