Les réflexions vont bon train pour essayer de sortir la physique de la « crise » dans laquelle elle est plongée depuis plusieurs années. Cette sortie de crise bouleversera à n’en pas douter notre conception de la réalité, d’autant que les propositions qui s’inspirent de sujets autrefois tabous comme l’étude du phénomène ovni émanent désormais de chercheurs de tout premier plan.


La physique moderne tente toujours de concilier en une seule théorie la description du monde à notre échelle et au-delà avec la description de l’infiniment petit. Physique relativiste et physique quantique restent en effet distinctes et mutuellement exclusives. Un des efforts dans cette recherche consiste à recréer de façon théorique et/ou expérimentale l’unification des quatre forces fondamentales de la nature, comme on pense que c’était le cas à l’origine de la création de l’Univers. Ces quatre forces sont l’électromagnétisme, l’interaction nucléaire forte, l’interaction nucléaire faible et la gravitation. Un problème majeur dans cette tentative d’unification des forces est connu comme le problème de la hiérarchie. La gravitation est en effet d’une intensité beaucoup plus faible que les trois autres forces. L’interaction électromagnétique est ainsi environ dix puissance trente-six fois supérieure à la gravitation. Des tentatives d’unification sont proposées par plusieurs variantes de la théorie des cordes, qui prévoit que l’Univers est composé de onze dimensions, dont seulement cinq se déploient à grande échelle alors que les six autres sont repliées en chaque point de l’espace. Une branche de la théorie M, qui vise à regrouper les différentes propositions de théories des cordes, est dite hétérotique. Elle prévoit un modèle de « géométrie déformée » qui pourrait résoudre le problème de la hiérarchie. La géométrie déformée suggère que l’Univers se compose de deux membranes d’espace-temps à quatre dimensions qui flottent parallèlement l’une à l’autre dans un vaste espace-temps à cinq dimensions ! 



Rédigé par Jocelin Morisson le Lundi 29 Septembre 2014 | Commentaires (0)

Plusieurs grands noms de la physique contemporaine s'interrogent sur la nature du temps, qui serait une sorte d'illusion due à notre immersion dans les trois dimensions d'espace... Extraits de la conclusion de mon livre "La Voyance".


Le temps existe-t-il ?
Un concept fondateur de l’hindouisme est appelé Mâyâ et désigne l’illusion du monde physique que notre conscience prend pour la réalité. La mâyâ est l’un des trois liens qui doivent être dénoués afin de réaliser le moksha, c’est-à-dire la libération du cycle des réincarnations. Les deux autres sont l’ahamkara, qui désigne l’ego, et le karma, ou « loi des actes ». L’illusion représentée par la mâyâ recouvre non seulement la réalité matérielle mais aussi l’écoulement du temps. Selon cette conception, le passé n’existe plus, le futur n’existe pas encore, l’instant présent est donc la seule et unique réalité. Et ce raisonnement se répète… à chaque instant. Alors même que la source de ces enseignements a près de cinq mille ans et qu’ils ont été relégués aux rangs de croyances et de superstitions par le matérialisme triomphant, la science contemporaine semble en passe de leur donner confirmation, comme si nous vivions la fin d’un cycle. « Et si le temps n’existait pas ? », « Le temps est-il une illusion ? », « Le temps existe-t-il ? » sont en effet les titres que l’on peut lire sur les couvertures des magazines de vulgarisation scientifique depuis quelques années, et même sur celles des livres de physiciens hautement respectables tels qu’Etienne Klein ou Carlo Rovelli. Ces gens ne sont ni des plaisantins, ni les adeptes d’un new-age fumeux, et ils en viennent à de telles propositions parce que les résultats de la physique moderne confirment tous que le temps n’est pas ce que nous croyons qu’il est. 



Rédigé par Jocelin Morisson le Mardi 9 Septembre 2014 | Commentaires (8)

Profil
Jocelin Morisson
Jocelin Morisson
Blog animé par Jocelin Morisson, journaliste scientifique, auteur et traducteur.
Thèmes: Science - Philosophie - Spiritualité

Merci à Lilou
morisson@club-internet.fr




Flux RSS


Partager ce site


     

Suivez-nous
Facebook