Je propose ici la traduction d'un court texte de Bernardo Kastrup sur l'impasse du matérialisme en tant que théorie métaphysique. Bernardo est un ancien chercheur en informatique devenu philosophe des sciences et il expose avec simplicité et clarté les enjeux du débat autour de la conscience, la matière, la réalité, etc. Le texte original en anglais dont le lien est donné ci-dessous contient des liens vers plusieurs autres articles qui développent certains points évoqués.


L’auto-stoppeur illégitime - ou l’impasse du matérialisme
Article original en anglais "Why Materialism is a Dead-End" à lire ici

Nous vivons à l'ère de la science, ce qui a permis des progrès technologiques inimaginables pour nos ancêtres. Contrairement à la philosophie, qui dépend quelque peu de valeurs subjectives et de notre sens du plausible pour traiter les questions, la science pose des questions directement à la nature, sous forme d’expériences. La nature répond ensuite en manifestant certains comportements afin que les questions puissent être traitées de manière objective.
C’est à la fois la force de la science et son talon d’Achille : les expériences nous apprennent seulement comment la nature se comporte, et non ce qu’elle est réellement. De nombreuses hypothèses sur l’essence de la nature sont compatibles avec ses comportements manifestes. Mais bien que ces comportements soient informatifs, ils ne peuvent pas résoudre les questions relatives à l’être, ce que les philosophes appellent "métaphysique". Comprendre l’essence de la nature est  fondamentalement au-delà de la méthode scientifique, ce qui nous laisse avec les méthodes différentes de la philosophie. Celles-ci, aussi subjectives soient-elles, sont notre seul moyen de comprendre ce qui se passe.



Rédigé par Jocelin Morisson le Mercredi 27 Novembre 2019 | Commentaires (2)

Science et Société





Se Souvenir du Futur est une réflexion sur les synchronicités qui fait le lien entre les chamanismes des cinq continents et la physique moderne, en passant par l'oeuvre immense de Carl Gustav Jung. Le livre présente également un protocole simple de création de synchronicités, comprises comme des signes que nous envoie notre meilleur futur.


Se Souvenir du Futur
Serait-il aujourd’hui possible d’accéder à des informations en provenance du futur sous forme de synchronicités, ces petits miracles du quotidien qui nous adressent des messages chargés de sens ? C’est ce qu’affirment les auteurs de ce livre qui réussissent un authentique tour de force en conjuguant des enseignements venus du fond des âges aux connaissances les plus pointues de la science contemporaine.
Dans un temps déployé, notre futur existe déjà mais il n’est pas figé. Il peut changer au gré de nos intentions, à condition de se familiariser avec les mécanismes et les enjeux, et aussi de comprendre que notre libre arbitre est un outil de création.
Déjà mise en oeuvre dans des ateliers pratiques, la méthode révolutionnaire présentée ici repose sur la « rétrocausalité », une influence qui s’exerce à rebours du temps, aujourd’hui reconnue (en tant qu'hypothèse de travail valide) par la physique ! Agrémenté de nombreux exemples spectaculaires, de réflexions approfondies sur la nature de la conscience et servi par un style résolument accessible, ce livre ouvre des perspectives époustouflantes quant à notre condition individuelle et collective.



Rédigé par Jocelin Morisson le Mardi 5 Mars 2019 | Commentaires (0)

je propose ici les premières pages de l'introduction de mon livre ainsi que le sommaire.


L'Ultime Convergence - Quelle spiritualité pour éviter le chaos?



Rédigé par Jocelin Morisson le Mercredi 14 Février 2018 | Commentaires (1)

Je rassemble ici des éléments de réflexion autour du thème « Ovnis et Conscience », tel qu’abordé dans l’ouvrage collectif du même nom, afin de tenter de dissiper certains malentendus, à commencer par le fait que cette approche serait « psychologisante » et viserait à réduire les observations d’ovnis à des illusions.


Phénomène ovni et problème de la conscience
L’ufologue et psychologue Fabrice Bonvin a dirigé la rédaction de l’ouvrage collectif Ovnis et Conscience paru en 2015, dans lequel on trouve des contributions des ufologues Eric Zurcher et Daniel Robin, du physicien Philippe Guillemant, de l’ethnobotaniste Romuald Leterrier, du psychologue et philosophe Jean-Jacques Jaillat, et du philosophe Philippe Solal. Le souhait de Fabrice Bonvin était de privilégier une approche « holistique » du phénomène ovni, sur la base de six constats : 1) Le phénomène s’affranchit des lois cinétiques et dépasse de loin nos capacités aérodynamiques. 2) Il a une composante physique. 3) Il est doté d’une intentionnalité et se caractérise par une grande élusivité (sporadique, fugace, non reproductible, échappe à l’objectivation poussée). 4) Il montre de l’intérêt pour l’énergie nucléaire, à usage civil ou militaire. 5) Il a tendance à se manifester par vagues dans une perspective temporelle. 6) Il se présente sous une grande variété et s’adapte à nos représentations cognitives d’un point de vue formel. 



Rédigé par Jocelin Morisson le Jeudi 12 Janvier 2017 | Commentaires (4)

1 2
Profil
Jocelin Morisson
Jocelin Morisson
Blog animé par Jocelin Morisson, journaliste scientifique, auteur et traducteur.
Thèmes: Science - Philosophie - Spiritualité

Merci à Lilou
morisson@club-internet.fr




Flux RSS


Partager ce site


     

Suivez-nous
Facebook