Les Coupeurs de Feu à l’Hôpital


Rédigé le Mardi 8 Mars 2016 à 11:53 | Lu 94155 fois | 142 commentaire(s)


Sur place ou même à distance, les « coupeurs de feu » interviennent désormais à la demande de services hospitaliers pour soulager les brûlures occasionnées par la chaleur ou le rayonnement. Autrefois taboue et occultée, cette collaboration est de plus en plus reconnue au grand jour. Les mécanismes à l’œuvre demeurent toutefois inexpliqués.


Les Coupeurs de Feu à l’Hôpital
Le coupeur ou barreur de feu est celui ou celle qui stoppe les dommages d’une brûlure et enlève la douleur par une simple imposition des mains et/ou une forme d’incantation, de prière. La pratique  n’a jamais cessé dans les villes et les campagnes mais la science ne l’a jamais prise au sérieux, et l’assimile à un effet placebo. « Lorsque mes doigts passent, la peau blanchit, explique François. Je sors le feu du corps et je le jette à l’extérieur. Il y a bien quelque chose qui se passe, je le sens physiquement, mais je ne sais pas ce que c’est. » 
 

Plus de 70 % d’efficacité selon les soignants 
L’information tenait encore de la légende urbaine il y a quelques années mais elle est désormais avérée. Au nom du pragmatisme, de nombreux hôpitaux collaborent avec des coupeurs de feu, que ce soit dans les services de prise en charge des brûlures ou les services de radiothérapie pour le traitement des cancers. Des soignants, médecins, infirmières et même chefs de service en parlent ouvertement dans les médias. Un jeune médecin, Nicolas Perret, a même consacré sa thèse il y a quelques années à « La place des coupeurs de feu dans la prise en charge ambulatoire et hospitalière des brûlures en Haute-Savoie ». Les mécanismes restent incompris par la science mais l’effet est démontré, au point que 63 % des soignants interrogés par Nicolas Perret en milieu hospitalier estiment que l’efficacité des coupeurs de feu est « forte », 7,5 % estiment qu’elle est « totale » et 21 % qu’elle est moyenne. En conséquence, ils sont 61 % à juger la collaboration avec des coupeurs de feu « souhaitable » et 20 % « indispensable ». Quant aux patients ainsi traités, ils sont 76 % à attribuer une note supérieure ou égale à 7 sur 10 à l’intervention des coupeurs de feu. Nicolas Perret a également demandé leur avis aux médecins généralistes qui reconnaissent à 65 % l’efficacité de ces interventions sur la douleur des brûlures, même s’ils penchent majoritairement pour un effet placebo, une forme de suggestion qui amènerait le patient à s’anesthésier lui-même. Pourtant, comment expliquer que l’intervention est efficace même quand le patient ignore qu’il est ainsi pris en charge, souvent via un simple coup de fil d’une infirmière au coupeur de feu qui figure dans le registre des urgences ? L’effet placebo peut également être écarté lorsqu’il s’agit de bébés ou même d’animaux, chez qui l’efficacité est également patente. 
 
 

Les Coupeurs de Feu à l’Hôpital
« Une capacité indéniable »
Ainsi, les services hospitaliers confirment ce type de collaboration à Annemasse, Annecy et Thonon-les-Bains, mais aussi à Grenoble, Saint-Brieuc, Rodez, Mende ou Marseille. L’intervention des coupeurs de feu permet de soulager la douleur quasi instantanément et d’accélérer la cicatrisation des brûlures engendrées par une source de chaleur ou un rayonnement en cas de traitement du cancer. Le Pr Gérard Ostermann, ancien chef de clinique en cardiologie et médecine interne, estime notamment que « leur capacité à soigner toutes sortes de maux de façon énergétique est indéniable. (…) Globalement, ce qu’ils font bouleverse notre vision de la maladie, du corps de la médecine, du réel… tout est à revoir. » Dans la France cartésienne, nombre de médecins ont fini par admettre ce qu’ils constatent de leurs propres yeux. A Rodez, le Dr Alain Marre est chef du service de radio-oncologie et confie : « Voilà plus de trente ans que j’oriente mes patients vers des guérisseurs pour soulager les douleurs, sans a priori : j’ai juste constaté que cela améliorait leur état. Dois-je refuser sous prétexte qu’on ignore comment ça marche ? » A Lausanne, le Dr Claire Guillemin dirige le même type de service et reconnait que « l’action des guérisseurs permet incontestablement d’accélérer la guérison des tissus après les  traitements anti-cancer ». A Grenoble, Le Pr Mireille Mousseau, chef du service d’oncologie médicale, prend parfois elle-même l’initiative de parler des coupeurs de feu à ses patients. 

« Il faut le voir pour le croire »
Mais que font donc ces coupeurs de feu ?  Certains font des prières, récitent une formule intérieurement ou simplement se concentrent. Le plus souvent d’inspirations religieuses, beaucoup de ces prières figurent aujourd’hui dans des livres mais il faut qu’elles soient transmises un jour par un grand-père, une tante ou même un voisin, car le don ne s’acquiert pas. L’immense majorité n’accepte aucune rétribution, tout juste un petit cadeau symbolique. Ceux qui interviennent par téléphone, quelle que soit la distance, n’ont besoin que d’un prénom et de la localisation de la brûlure. Absurde pour un sceptique, et pourtant le Dr Danielle Tavernier était elle aussi incrédule jusqu’à ce qu’elle observe l’effet particulièrement spectaculaire sur les enfants qui arrivaient au service des urgences de l’hôpital de Thonon-les-Bains qu’elle dirigeait : « Sans les prévenir qu’on appelle un barreur de feu (ni les parents, Ndr), ils s’arrêtent de pleurer presque instantanément. Un antalgique met quinze à vingt minutes pour agir et une seconde dose est parfois nécessaire. Avec le barreur de feu, ça prend trente secondes ! De plus, une brûlure traitée par un barreur de feu évolue nettement mieux. (…) Il faut le voir pour le croire. » 

Magnétisme, énergie ou force spirituelle ?
Que l’on invoque le magnétisme ou un concept énergétique, la science est à réécrire entièrement pour rendre compte de cette efficacité constatée. La dimension psychologique ne doit pas être écartée puisqu’il a été observé que l’intervention du coupeur de feu n’avait pas d’efficacité sur un patient sceptique que l’on informe d’une telle intervention, alors que cela fonctionnait s’il n’était pas au courant ! Dans un livre récent, Coupeurs de feu et panseurs de secrets (Trajectoire), l’auteur spécialisé Jean-Luc Caradeau n’écarte pas la possibilité de « forces spirituelles ». Beaucoup de praticiens lient leur action à la spiritualité, mais sans détailler la source d’un effet qui est de nature énergétique. Ceci est confirmé car les guérisseurs et coupeurs de feu ressentent souvent une grande fatigue après être intervenu, même « simplement » en pensée. Cette énergie peut-elle être rapprochée du Chi (Qi) de la médecine chinoise, qui est un principe à la fois énergétique et spirituel ? En médecine chinoise, les brûlures sont surtout traitées avec des herbes et des crèmes. Plus exceptionnellement, un maître de Qi Gong peut projeter le Qi sur une brûlure pour apaiser la douleur et améliorer la cicatrisation, comme nos passeurs de feu. Pour leur part, s’ils ne parlent pas de projection d’énergie, ces derniers font parfois référence à un « fluide ». Mais ce fluide est le lieu d’une interaction : quelque chose sort, le feu ou le mal, et quelque chose entre, comme la lumière par exemple, apaisante. Intéressants regards croisés sur des pratiques qui se rejoignent certainement.
 



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

122.Posté par Jeannette LECOURT le 28/05/2020 19:56
https://sites.google.com/site/zenenaltitude/Me-contacter/nos-horaires

121.Posté par Cremades jp le 28/05/2020 19:45 (depuis mobile)
BONJOUR coupeur de feu surtout Zona.dans le gers

120.Posté par Antignac jean Marc le 24/05/2020 16:18
Coupeur de feu dans le département de la corréze ,je travail à distance sur photos tel:0633971027

119.Posté par Ferey Julie le 20/05/2020 22:34 (depuis mobile)
Bonjour, aide soignante en arrêt maladie
cherche de l aide par rapport à des douleurs lombaires invalidentes apparemment arthrose des articulaires postérieures je souffre chaque jour depuis 2 ans et ne sais plus quoi faire
Un grand merci

118.Posté par Georges le 10/05/2020 10:31 (depuis mobile)
Je coupe le feu et les zona
Je suis dans la Mayenne
Tel 0682016680
Je travaille aussi à distance sur photo envoyée par mail

117.Posté par Jeannette LECOURT le 07/05/2020 18:41
Bonjour à toutes et tous,

Je m'appelle Jeannette, j'habite en Bretagne, dans le Trégor, sur la Côte de Granit Rose, à Trébeurden.
Je coupe le feu, sur place ou à distance.

J'agis sur :
- Brûlures
- Zonas
- Séances de radiothérapie (cancer)

06 20 14 28 93

116.Posté par Antignac jean Marc le 25/04/2020 10:47
Coupeur de feu dans le département de la corréze,je travail directement sur la personne à mon domicile ,ou à distance sur photo tel:0633971027

115.Posté par Gregoire le 28/03/2020 15:27
Bonjour à tous,

Je voudrais mettre en garde les personnes qui pratiquent ou qui consultent les coupeurs de feu. Ces pratiques ne sont pas sans conséquences sur le psychisme, ni sur l'esprit !
Cela déplace les symptômes et provoque souvent des dépressions, voir pire...
Mais que faire d'autre quand on souffre atrocement !?

Pour le zona au moins, il existe autre chose, voir le cas N° 15 du lien ci-dessous.
Renseignez vous sur le Docteur Pierre-Jean Thomas-Lamotte.
Des chercheurs proches de lui ont fondé une association, le CRIDOMH (voir encore le lien ci-dessous).
Vous pouvez consulter par Skype ou autres moyens de communication, il y a un formulaire de contact sur le site du CRIDOMH. Je ne veux pas faire de pub, je tiens à préciser que je n'ai strictement aucun intérêt financier, mais que je serait très heureux de pouvoir éviter à ne serait-ce qu'une seule personne de s'exposer à ces pratiques apparemment salutaires, mais finalement dangereuses ! (Aussi bien pour les praticiens que pour les patients d'ailleurs).

Aux praticiens, j'aimerais demander s'ils ne trouvent pas étrange, voir même malsain, que la guérison s'opère par la récitation d'une formule, qu'ils ont reçue d'une initiation, et surtout que cette formule fonctionne par l'invocation du "feu qui brûlait en Judas"... :-(
(Il y a peut être d'autres variantes, mais celle-là est la plus répandue)
Je sais que cela peut être un moyen de revenu pour certains, ou pas, mais en tous cas, je pense sincèrement que cela ne vaut pas la peine de s'exposer, ni d'exposer des gens, à ce feu... bien pire finalement que celui qui brûle les corps...

Que chacun fasse selon sa conscience, je ne veux surtout pas juger qui que ce soit. Nous sommes tellement démunis devant la douleur qu'il est bien compréhensible de se tourner vers le premier secours disponible, surtout quand son efficacité est si évidente que les hôpitaux eux-mêmes y recourent ! Mais attention, là n'est pas la question. Cela fonctionne, sur les symptômes de brûlure, mais cela crée un lien aliénant et asservissant avec "la force" qui opère et déplace les symptômes sur le plan psychique, voir même spirituel !

Pour les praticiens, il est vrai que le désire d'aider les gens part d'une intention louable. Mais ne dit-on pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions ?
Êtes vous sûr d'aider véritablement les gens dans tout leur être et de ne pas les exposer à un quelconque danger ?
Je pense que les praticiens ne réalisent pas les dangers et sont de bonne foi. Je ne juge personne, j'écris car je suis convaincu que cela est pour le bien de tous.
Si vous analysez calmement et sincèrement la situation, ne décelez-vous pas un certain mal être pouvant découler de ces pratiques ? Cela peut être dans vos relations avec votre entourage, événements, dépression ou état de santé ? Des phénomènes apparemment indépendants, mais qui auraient commencés suite à cette initiation, même une année après...

Comment être sûr que cela est vrai ? Ceci est difficile, mais analysons simplement les faits : la force qui agit est capable d’interpréter la récitation d'une formule écrite, donc intelligible, ainsi que certains gestes. Cette force ne peut donc qu'être elle-même intelligente…
Ce pouvoir, qui agit vraiment et puissamment, comme vous pouvez le constater, vous ne l'aviez pas avant qu'on vous y initie, vous auriez pu réciter cette formule étrange avant cela, elle n'aurait pas fonctionné. Ce pouvoir ne vient donc pas de vous.
Vous avez validé cette initiation en y imposant le sceau de votre volonté libre, et maintenant cela fonctionne, "comme par magie"...

La magie, même blanche, n'est pas sans conséquences et sans risques, son but apparent est de procurer un certain bien, mais elle implique une collaboration active avec des forces occultes (cachées), sur lesquelles on a aucun contrôle et qui nous dépassent ; ainsi qu’une prise de pouvoir sur la nature, les événements et les personnes… On cours donc un risque d’aliénation dû à la collaboration avec ces forces, qui peuvent nous asservir et faire des dégâts autour de nous, mais aussi celui de s'enorgueillir, de se croire au dessus du lot, et de prendre un certain pouvoir ou ascendant malsain sur les autres. C'est un peu comme une drogue, une fois qu’on y a goûté, on a beaucoup de mal à arrêter. Renoncer à ce pouvoir est encore plus difficile, car on a apparemment beaucoup à perdre ; alors qu'on ne voit pas le trésor, moins manifeste mais profondément libérateur, de la grande Paix qu'on a à gagner en y renonçant… 😊

Bien à vous,

114.Posté par Jeannette LECOURT le 24/03/2020 10:23
Bonjour à toutes et tous,

Je m'appelle Jeannette, j' habite en Bretagne, dans les Côtes d'Armor, dans le Trégor, sur la Côte de Granit Rose, à Trébeurden.

Je coupe le feu, sur place ou à distance.

J'agis sur :
- Brûlures
- Zonas
- Séances de radiothérapie (cancer)

06 20 14 28 93
https://sites.google.com/site/zenenaltitude/Me-contacter

113.Posté par Gregoire le 23/03/2020 22:06
Bonjour à tous,

ça marche, c'est sûr, mais comment ?

Voici un élément de réponse, juste pour que chacun sache à quoi il s'expose en pratiquant et en consultant: https://www.youtube.com/watch?v=B95jp9X8VPU&t=3160s

Cordialement

112.Posté par Antignac jean Marc le 19/02/2020 11:27
Coupeur de feu dans le département de la corrèze ,je travail directement sur la personne à mon domicile ,ou à distance sur photo tel: 0633971027

111.Posté par Hava le 11/02/2020 10:22
bonjour Amar, je suis Hava, j'essaie de faire quelque chose pour vous
cordialement

110.Posté par Amar le 11/02/2020 07:57
Je souffre de brûlures intoreables je demeure à Paris 14 eme rien ne me calme apparemment c est neurolique à la suite d un choc qui peut faite quelque chose pour moi

109.Posté par Jeannette LECOURT le 07/02/2020 09:52
Réponse à Pierre Bas.
Bonjour,
Je travaille à distance, vous pouvez me contacter si vous le souhaitez. Cordialement.
Jeannette LECOURT

108.Posté par Pierre BAZ le 07/02/2020 01:31
Je souffre d’un zona sur la poitrine et dans le dos. J’habite depuis peu le Cantal. Y a-t-il un coupeur de feu dans cette région ? Merci de m’indiquer ses coordonnées.

107.Posté par isabelle le 28/01/2020 08:55
Bonjour Charlotte,
Vous habitez dans quelle région ?
Isabelle 0637501850

106.Posté par Charlotte le 28/01/2020 01:47 (depuis mobile)
Bonjour,

J''ai un eczéma sévère et des brûlures sur le visage suite à l''arrêt de la cortisone. Est ce que quelqu''un pourrait m''aider ?

105.Posté par Jeannette LECOURT le 21/01/2020 10:09
Bonjour à toutes et tous,

Je m'appelle Jeannette, j'habite en Bretagne, dans le Trégor, sur la Côte de Granit Rose, à Trébeurden.
Je coupe le feu, sur place ou à distance.

J'agis sur :
- Brûlures
- Zonas
- Séances de radiothérapie (cancer)

06 20 14 28 93
https://sites.google.com/site/zenenaltitude/Me-contacter

104.Posté par James le 20/01/2020 11:58
Réponse à Isabelle : Mon ami habite à Grenoble (moi dans la Drôme).

103.Posté par isabelle le 20/01/2020 11:10
Réponse à James
bonjour,
dans quelle région êtes vous ?
vous pouvez me joindre au 0637501850
très bonne journée
Isabelle

1 2 3 4 5 » ... 8
Nouveau commentaire :


     

Suivez-nous
Facebook