LA TÉLÉ DE LILOU
YouTube
Facebook
Instagram
LinkedIn
Pinterest
Newsletter
Twitter



Témoignage d'une femme fontaine, Belgique

Sexualité, yoni, tao, féminin & masculin


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par julie le 14/02/2014 13:44
bonjour a tous,
voila j'ai 22ans et je crois etre une femme fontaine car jen ai tt les symptomes..^^
SAUF que ça sors pas!!je sais pas pourquoi,mais j'arrive pas a me laché et j'en ai mal au ventre et tout!!
aidez moi,dites moi comment faire pr que je puisse "laché prise"!!

12.Posté par delphine le 18/12/2013 19:33
vraiment interessant ces témoignages

11.Posté par joskely le 14/11/2013 13:56 (depuis mobile)
C'était mon fantasme d'avoir une femme fontaine. Maintenant s'est réalisé car ma femme devient fontaine, on vit ensemble depuis 12 ans et il y a 1 an elle est fontaine

10.Posté par Anna le 15/10/2013 12:38
J'ai 42 ans et j'ai aussi découvert tardivement que j'étais une femme fontaine : il y a quelques mois... après mon divorce. Je vous confirme que l'amour n'a rien à voir avec la découverte de ce plaisir. Je l'ai découvert grâce à des hommes de passage (2 pour être précise) dont je n’étais pas amoureuse mais pour qui le plaisir de voir sa partenaire prendre du plaisir et jouir participe à son propre orgasme. Je pense avoir atteint un état d’abandon et de relâchement avec ces 2 hommes que je n'avais jamais atteint auparavant. Amoureuse et dans une relation de couple établie je ne voulais pas "décevoir" mon amour de l'époque, mon ex-mari, en me lâchant de la sorte. Le fait de savoir que je ne reverrai pas ces hommes m'a permise de me laisse aller sans avoir l’appréhension de l’image que je leur laisserai… je ne me souciai que de moi pour une fois. Je pense que la meilleure connaissance de mon corps, de mon plaisir au fil des années m'a aussi permise d’accéder à ce type d'orgasme. Je ne suis pas certaine que si j'avais rencontré ces hommes il y a 20 ans j'aurai pu atteindre un orgasme vaginal aussi intense et explosif qu’à 40 ans passés. Effectivement je vous confirme aussi qu’une fois que la source à jailli, il est possible de la faire à nouveau jaillir pendant l’heure qui suit et plusieurs fois à la suite…par contre pour être totalement libre d’esprit il ne faut pas faire l’amour avec une femme fontaine dans le lit, ou en tout cas quand elle arrive à l’orgasme : le liquide émis ne tâche pas et n’a pas d’odeur. Ça n’est pas de l’urine. C’est juste l’émission importante d’un liquide qui peut poser problème, comme si vous vidiez une bouteille d’eau dans votre lit...
En dehors de ces aspects pratiques, parmi les hommes que j’ai rencontré depuis mon divorce, tous ne sont pas adeptes ou à l’aise avec l’éjaculation féminine et pour certains c’est une nouveauté, un saut dans l’inconnu, vu leur réaction. Il faut donc trouver le partenaire qui apprécie et saura aussi vous emmener jusqu’à l’éjaculation. Comme pour l’orgasme « classique » ça n’est pas gagné d’avance… pour moi c’est un plaisir supplémentaire qu’on m’offre et que je donne à mon partenaire, s’il veut le recevoir, mais qui n’est pas un but en soit.

9.Posté par Bella le 11/09/2013 15:52
A mon grand étonnement, je me suis découverte " femme fontaine " alors que j'avais...70 ans !
Quel regret de ne pas avoir connu çà avant ! J'entretiens une relation depuis plus de 10 ans avec un homme qui en a 20 de moins que moi. C'est en regardant par hasard ( à 3h du matin ) une émission consacrée au plaisir féminin que j'ai pu mettre en pratique les conseil d'une jeune femme qui expliquait sans tabou, comment s'y prendre pour y arriver. C'est très simple en fait. Il faut que votre partenaire introduise ses deux doigts (l'index et le majeur) non pas droits mais recourbés dans votre vagin puis qu'il exerce une pression très forte et continue dans un va et vient le plus rapide possible au niveau du point G. J'ai tout de suite compris que c'était là qu'il se cachait ce fameux point G. Oui, oui, je vous le confirme , il existe bien. Le plaisir est si intense qu'il vous arrache des cris que vous ne pouvez contrôler, d'où l'importance du lâcher prise et je confirme ce que nous raconte "nanah", il est possible d'avoir des orgasmes à répétition, tant que votre partenaire n'a pas de crampe à la main. Une fois, mon amant m'a fait jouir sept fois d'affilée en une demie heure. C'est moi qui ai demandé grâce. Nous étions inondés tous les deux. C'est ce que j'appelle faire le G-zer ! Chez moi çà marche à tous les coups, j'adore çà et lui aussi.C'est un plaisir très différent des autres mais d'une intensité incroyable. Essayez, vous verrez !

8.Posté par nanah le 03/09/2013 15:19
Bon jour,
j' ai découvert pour la premiere fois que je suis femme fontaine apres l' accouchement, j'avai honte de mon mari ca je croyais que c'etait de l'urine, heureusement qu'il le savais.Depuis j'y prends plaisir à chaque fois et je vois aussi que mon homme adore me voir ejaculer autant.

7.Posté par Françoise FONTENEAU le 17/06/2013 11:54
J'ai 51 ans et la femme fontaine en moi s'est révélée il y a quelques mois. Je suis échangiste et c'est en club que la découverte s'est produite.
Je suis persuadée que les sentiments n'ont rien à voir dans cette histoire... je connaissais très peu mon partenaire par contre ce dont je suis sûr c'est qu'il faut effectivement une grande envie de partage (autant pour la femme que pour l'homme).
J'ai renouvelée l'opération avec un autre homme aussi passionné par le plaisir des femmes. Mais là encore je me sens en totale confiance, pas de jugement de la part des hommes, pas de gène, au contraire un extraordinaire plaisir de faire plaisir.
Ce n'est pas sale... sinon dans ce cas le sperme aussi peut être sale !!!
Le plus surprenant c'est que le plaisir peut se reproduire des dizaines de fois de suite. A chaque fois c'est par stimulation manuelle de l'homme. Je sens très bien monté le plaisir mais je bloque tout si le lit n'est pas protégé.
Alors mesdames, si vous trouvez le partenaire qui aiment ça, laissez vous aller pour vous et pour lui....Le plaisir procuré est un plaisir supplémentaire différent de l'orgasme vaginal classique ou l'orgasme clitoridien. En somme un bonheur supplémentaire dans une vie de femme épanouie.

6.Posté par Béné le 28/03/2013 16:27
Bonjour, bonsoir à toutes et tous,
Je suis une femme fontaine, et je le vis à merveille parce que je me suis aperçue que mes partenaires successifs ont toujours pris un réel plaisir à me voir jouir de la sorte en parfaite harmonie avec le plaisir de mon partenaire. Cela peut m’arriver plusieurs fois par rapport et c’est merveilleux, c’est un total abandon aux plaisirs et sens qu’il a su éveiller en moi. Tous ont été très ravis et l’excitation que cela leur procure est palpable.
Je remercie dame nature de m’avoir doté de cette possibilité. C’est un réel plus dans mes rapports avec l’homme que j’aime et je m’abandonne sans retenue dans ses bras !

5.Posté par Ghislaine le 03/01/2013 22:10 (depuis mobile)
Très beau témoignage ! en effet il s'agit bien simultanément d'abandonner son don à celui qui le recevra avec respect
Dans une relation de confiance et d'écoute, l'amour n'est pas encore là, je parlerai d'alchimie des corps et d'osmose d'esprits

4.Posté par Pierre le 25/12/2012 01:26
pas besoin d'amour.... j'ai fait jouir de cette maniere qqes femmes... et pourtant il n'y avait pas d'amour, juste une bonne ecoute de ma part et un grand laisse alle de la leur. Un abandon avec qqn qui ecoute et reagis en fonction des desirs suffit à mener à ca. L'amour laisse libre cours à cet abandon mails il ne fait pas tout.

3.Posté par alexis le 21/07/2012 21:00
jolie témoignage vraiment je n'est pas eu la chance d'avoir une relation avec une femme fontaine mais j'aurais adoré je trouve pas sa désagréable du tout au contraire les femme fontaine peuvent etre fiere et content de l'etre car je pense que beaucoup de femme aurait aimer l'etre dont la présentatrice d'ailleur je suis persuader quel aurait adoré avoir ce privilège je comprend vraiment pas les personnes qui n'aime pas ce phénomène. en tout cas les femme fontaine n'on pas à avoir honte de cela et si le partenaire ne comprend pas ou n'aime pas sa ben c'est bien domage car il ont une chance merveilleuse, les femme fontaine sont vraiment belle pendant leur orgasme sa devrait plutot éxiter que l'inverse je pense apres c'est mon opinion apres pour ce qui es drap mattelas etc... il me semble que le liquide que la femme éjecte n'est pas salissant mais je ne suis vraiment pas sur t meme si sa l'es ben tanpis au final c'est que du bonheur et comme de beaux gentleman c'est lhomme qui nettoie biensur hihihi. comme dit cette femme dans le reportage c'est un tres beaux cadeaux pour le partenaire je suis du meme avis, voila merci et respect à cette femme pour ce jolie témoignage allez sortez couvert et surtout carpe diem


alexis

2.Posté par geraldine le 26/06/2012 10:58
OK, mais je ne vois pas le rapport avec les femmes fontaine....Et de toutes façons je n'ai rien compris !

1.Posté par Ahmed Maroud le 07/06/2012 01:47
Une femme doit se sentir, totalement et sans inhibition, en amour dans les bras de son homme pour que l'expérience se réalise. Et lorsqu'elle se produit, l'homme doit savoir contrôler le phénomène pour ne pas que cela se termine dans la "m.rde" (l'urine, les excréments et tout le tralala) excusez-moi l'expression, mais c'est cela qui arrive lorsque l'on dit que "la femme se vide"; -tout- sort si l'on ne maîtrise pas son extase sexuelle. J'imagine mal un homme de passage devant un tel égout. Une grande complicité et un grand respect sont nécessaires pour explorer ce phénomène féminin. Faire cela dans lit me semble tout à fait inapproprié et répugnant. Le mieux, c'est dans la nature, c'est là que ma femme se sent le mieux. Sinon, il faut faire cela dans la baignoire, car ce n'est pas une casserole que vous récupérez mais un backet! Je vous dis pas le travail! Cependant, ce n'est pas ce débordement liquide des sens qui est vraiment à rechercher, mais le bonheur extatique de l'amour que la femme expérimente et transmet à son mari.

La fille de mes rêve, un petit clip pour décrire cette relation:
http://www.youtube.com/watch?v=EmXs-4YA5bs

0.Posté par Annie Annie le 03/06/2012 16:29
Annie55
J'ai découvert depuis beaucoup d' années que je suis une femme-fontaine, ça fait un effet bizarre la première fois, mais je savais que ça existait, j'ai lu un livre sur le sujet il y a bien vingt ans.
Le seul hic, c'est que je ne l'ai jamais vécu avec un homme, je ne dois pas avoir assez confiance, je sens bien qu'il me faut beaucoup d'attention, de patience, de respect et d'amour et je n 'ai pas encore vraiment rencontré cela.
Alors ça ne m'arrive que dans la masturbation, c'est bon mais ça me frustre quand même, j'aimerais tant partager l'eau de ma source avec un homme qui l'apprécierait, même si mon corps n'est plus très jeune, mais mon coeur et mon esprit le sont toujours !
On ne peut pas du tout confondre avec la lubrification du vagin et de la vulve parce que c'est une cascade d'un liquide clair comme l'eau et inodore, je suis obligée de mettre une serviette de toilette pliée en deux sous moi, sinon mon lit est mouillé jusqu'au matelas, molleton compris, c'est arrivé, pas sur une grande surface, bien sûr ! C'est très soudain, explosif, pour moi en tous cas, la source surgit en même temps que l'orgasme et ça ne se produit pas chaque fois, mais tout de même assez souvent ces dernières années..

-1.Posté par geraldine le 03/06/2012 11:35
Ce "phénomène" est ici décrit (et dans l'interview de J. salomé) comme quelque chose de génial, de fabuleux, comme quelque chose dont tout le monde rêve (ou dumoins toutes les femmes) ....Moi ça m'est déjà arrivé, mais sans qu'il y ait plus de plaisir que d'habitude. Mon partenaire et moi avons juste été très étonnés, et un peu génés. En plus, on ne se connaissait pas très bien, et on s'est très peu revus ensuite. Pas vraiment l'homme "sourcier" dont vous parlez, pas vraiment de comunion sexuelle, pas vraiment d'acte sacré.....Juste un acte sexuel banal un peu arrosé....... d'alcool....

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter