LA TÉLÉ DE LILOU
YouTube
Facebook
Instagram
LinkedIn
Pinterest
Newsletter
Twitter



Le "coming out" spirituel, c'est quoi ? - Lilou Macé

Spiritualité & Âme


"Violet, c’est faire son coming out spirituel. Chacun aura sa version. La mienne s’est faite en ligne car je n’avais pas le courage d’en parler en personne. Il faut dire que j’avais peur de voir les réactions de ma famille et de mes amis, peur de ne plus être aimée, les voir me ridiculiser, me juger « perchée », naïve, les perdre ou pire, leur faire peur. Lorsque l’on expérimente une ouverture de conscience, on ne peut pas continuer de vivre de la même manière qu’avant. Il n’y a pas de retour en arrière à une ouverture de cœur, un état de conscience modifié ou à une EMI, et c’est tant mieux ! C’est peut-être cela qui fait peur à beaucoup : les conséquences du changement, l’inconfort dans lequel on se trouve ou admettre qu’on avait tort pendant si longtemps, qu’on faisait fausse route. Je peux vous rassurer tout de suite : ce sont des peurs qui disparaîtront après votre ouverture de conscience. Vous serez bien trop occupé à vivre, aimer et savourer toutes les couleurs de votre vie ! Tomber amoureux n’est pas palpable et pourtant le phénomène est bien réel. On le sait. Nous ne pouvons pas le mesurer et néanmoins notre comportement change, nos centres d’intérêt, nos envies aussi. On ne peut le démontrer mais ça se voit. Nos proches et même des inconnus peuvent deviner que nous sommes amoureux. Notre sourire, notre énergie, nos yeux transpirent le bonheur, l’amour. Eh bien, être en contact avec l’invisible procure des sensations similaires, et ça se voit. Un être ouvert spirituellement se voit. Il sourit à la vie, il est positif et heureux. Ce n’est pas parce que des phénomènes sont inexplicables qu’ils ne sont pas réels. La science ne détient pas toute la vérité. Certes, elle nous aide, mais pour ces sujets « plus mystérieux », elle nous déserte car elle n’a pas de réponse, elle est dépassée. Elle nous emprisonne dans une réalité qu’elle ne peut expliquer, prouver, et donc qui n’est pas acceptable, pas convenable. Je suis pourtant tombée enceinte à la suite d’une séance d’hypnose alors que la médecine traditionnelle avait échoué. Je sais instantanément en regardant une photo si je dois inter- viewer cette personne ou pas. J’ai su grâce à une clairvoyante avant même mon premier livre que j’allais en écrire plus de quarante, ou encore que je devais partir à l’aventure sans un sou en poche pour partager ce savoir. Collez-moi l’étiquette de « perchée » si vous voulez, mais je reçois des informations et j’expérimente des choses qui me permettent d’avancer avec une profonde joie et beaucoup de satisfaction. Ce qui m’impressionne plus que tout, c’est de voir la vitesse avec laquelle les choses se produisent lorsque notre conscience s’ouvre à une plus grande perception de la réalité. J’aime être productive, mais j’aime encore plus être au bon endroit au bon moment avec les bonnes personnes. Beaucoup font appel aux médiums, aux clairvoyants, à l’hypnose, aux magnétiseurs, aux énergéticiens, mais peu ont le courage d’en parler. Je fus très heureuse en découvrant sur Instagram que Carla Bruni faisait la promotion du livre de Monique Jorland, Les ombres me parlent. Elle a osé. Elle n’est pas la seule. Les politiciens, le milieu de la mode, de l’entreprise ou même de la médecine consultent les esprits et les guérisseurs. Quand la maladie frappe ou lorsque la perte d’un être cher nous paralyse, nous sommes prêts à essayer autre chose : « Je n’avais plus rien à perdre. » On dira alors que ces méthodes sont faites pour les simples d’esprit, perdus, sans repère, faciles à manipuler. Se faire manipuler, voilà une grande peur qui prouve à quel point nous n’avons confiance ni en nous-mêmes ni dans les autres. J’ai moi aussi été méfiante, j’avais peur d’être utilisée. Mais je me suis aperçue qu’en enlevant mes propres masques manipulateurs, je n’avais plus peur. Si j’osais écouter mon cœur, alors je savais quand faire confiance et quand me protéger. J’ai su instantanément qu’une chose était bonne pour moi ou non, aussi incroyable soit-elle. J’ai su que toute expérience de vie que je vivais servait mon évolution. J’ai déposé les armes et j’ai ouvert mon esprit. J’ai pu enfin apprendre sur la vie en l’expérimentant par moi-même. J’en tire beaucoup de satisfaction, croyez-moi ! "

Extrait du chapitre VIOLET de mon livre Rêver sa vie en couleurs, éditions Michel Lafon.
Le "coming out" spirituel, c'est quoi ? - Lilou Macé

LA TÉLÉ DE LILOU © Lilou Productions 2021
www.lateledelilou.com                                            

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter